L’art à l'hôtel

De l'art à l'hôtel ?

Suivez le guide parmi la collection d'art de l'Hôtel des Saints Pères

X
Réservez votre séjour
1 Adulte
0-11 ans
0-3 ans
Pas de frais pour les enfants de moins de 12 ans
Contactez notre réception
pour toute information
+33 (0)1 45 44 50 00 Coût des appels locaux

l'art à l'hotel des saints pères 1

 

Chacune des chambres de l’Hôtel des Saints Pères détient une identité propre, signée par des peintures, des dessins ou des gravures d’époque (XVIIème et XVIIIème siècle).

 

Dans la chambre 104, “La petite fille au serin” rafraichit à elle seule l’atmosphère par sa douceur. La chambre 307 est quant à elle placée sous l’œil de “Marie-Thérèse d’Autriche”, portrait de femme de caractère. De nouveaux éléments de décoration - mobilier, luminaires, tableaux,...- sont régulièrement achetés lors de ventes aux enchères

 

Parmi la cinquantaine de pièces remarquables, on notera la présence du tableau “Scène de Basse-Cour” de l’Ecole Hollandaise (XVIIème siècle), d’un remarquable portrait de Natoire (XVIIIème), mais également d’œuvres plus contemporaines telles que la sculpture “Adam et Eve” signée Georges Jeanclos ou encore le bronze “Hibou” de Roseline Granet. 

 

 

l'hôtel des saints pères l'art à l'hôtel

La chambre à la fresque

 

La chambre à la Fresque renferme quant à elle une œuvre exceptionnelle : une sublime fresque murale en parfait état de conservation représentant le Bon Augure couronné par la Vertu, sous le regard de l’Intelligence. 

 

On reconnaît Le Bon Augure, représenté sous les traits réguliers d’un jeune homme vêtu de vert, couleur de l’espoir. Il tient dans ses bras un cygne blanc, oiseau de bon augure associé à Venus et sur son front figure une étoile, signe de succès. La vertu est quant à elle représentée sous la forme d’une jeune femme à la peau pâle arborant une étoile brillante sur la poitrine, des ailes et une couronne de fleurs. La scène se déroule sous l’œil de l’Intelligence, un chérubin reconnaissable à ses attributs typiques que sont un globe et un serpent, symboles de connaissance. A l’extrémité de la fresque, le Mauvais Augure, homme sombre représenté avec un corbeau, tente de s’inviter –sans succès- dans cette scène idéale.

 

Encadrée de voussures ornées de motifs floraux, cette pièce unique, attribuée à l’Ecole de Versailles, offre à ses spectateurs d’une nuit le privilège de s’endormir sous une œuvre d’art.